Quelles sont les menuiseries extérieures les plus faciles à entretenir ?

L’entretien est un critère important à prendre en compte lors de l’achat de nouvelles fenêtres, des volets ou d’une porte d’entrée. Selon les matériaux, il peut en effet être plus ou moins contraignant. Or, un bon entretien est un gage de longue durée de vie pour vos menuiseries extérieures, tant en termes d’esthétisme que de performances.

Voici, matériau par matériau, quelques conseils pour bien entretenir vos menuiseries :

Entretien des menuiseriesLe PVC : il est réputé être le plus facile d’entretien, et ce n’est pas une fausse rumeur ! Un nettoyage à l’eau savonneuse une fois par an suffit à lui rendre tout son lustre. Une crème spéciale PVC peut également être utilisée, notamment pour les portes d’entrée.
Dans certains environnements spécifiques, en bord de mer par exemple ou dans des zones très pollués, deux nettoyages par an peuvent être nécessaires pour enlever les salissures, traces de sel… Là encore, une eau claire ou additionnée de savon doux suffit généralement. Il existe des produits liquides plus agressifs pour les tâches les plus tenaces : toujours bien vérifier la compatibilité avec le PVC. Ils ne doivent pas contenir d’acétone ni de chlore.

L’aluminium : tout comme le PVC, il ne demande qu’un entretien réduit. Les menuiseries alu se nettoient simplement à l’eau savonneuse, une à deux fois par an selon l’environnement et le niveau de salissure. Les taches tenaces peuvent être éliminées avec un détergent doux au pH compris entre 5 et 8, voir un tampon synthétique si elles sont très incrustées.
Les fenêtres, portes et volets les plus exposées à la pollution ou à la saleté peuvent être protégées avec un traitement spécifique pour menuiseries alu, qui laisse sur les surfaces un mince film hydrofuge.
Il est inutile de les repeindre, la teinture par thermolaquage reste stable plusieurs dizaines d’années.

Le bois : il demande un peu plus d’entretien que l’alu ou le PVC. Toutefois, une menuiserie en bois bien choisie, entretenue régulièrement et avec les bons produits, pourra durer des dizaines d’années. Par ailleurs les traitements actuels, appliqués en usine, sont plus durables que ceux d’autrefois : une menuiserie en bois, si elle n’est pas très exposée aux intempéries, ne demandera donc aucun traitement particulier pendant plusieurs années.
Comme les autres menuiseries extérieures, celles en bois doivent être nettoyées une à deux fois par an, avec un chiffon humide si elles sont peu sales, ou de l’eau chaude et du vinaigre blanc pour les taches plus importantes. Si elles sont exposées à la pluie, elles peuvent être recouverte d’une couche de cire incolore.
Une fois tous les 5 à 10 ans (selon l’essence de bois, l’exposition et les produits employés), les volets, portes et fenêtres devront être traités contre les insectes et les champignons. On utilisera de préférence un produit microporeux en phase aqueuse, plus écologique et plus durable. S’il y a besoin de les repeindre, les menuiseries devront d’abord être poncées.

La maintenance des pièces :

Pour assurer la longévité de vos menuiseries extérieures, il convient également d’assurer une maintenance régulière et adéquate de ces équipements. Celle-ci est similaire, quel que soit le matériau choisi. Elle doit être réalisée une fois par an (voir deux fois pour les zones de bord de mer) :

  • Lubrification des parties mécaniques (serrures, ferrures, crémones, rouleaux…), des articulations et des points de verrouillage à l’aide d’un produit adapté : graisse ou huile sans acide, sans silicone et sans résine.
  • Vérification que l’évacuation des eaux sur les portes et fenêtres se fait correctement : désobstruer les orifices de drainage, vérifier les seuils…
  • Nettoyage des joints d’étanchéité à l’eau savonneuse.
  • Nettoyage des parties métalliques visibles (seuils, bavettes…) à l’eau savonneuse, avec rinçage à l’eau claire.
  • Nettoyage des entrées d’air à l’aide d’un aspirateur.
  • Nettoyage des joints d’étanchéité périphériques à l’eau savonneuse.
  • Si vous possédez un animal de compagnie, aspiration des poils qui peuvent empêcher le bon fonctionnement des roulements.

De façon générale, rappelons que les menuiseries extérieures et toutes leurs parties mécaniques doivent être nettoyées avec des produits doux et adaptés. Il ne faut pas utiliser de produits corrosifs, de solvants ni de produits abrasifs qui risqueraient de détériorer les surfaces. De même, l’entretien doit se faire à l’aide d’une éponge ou d’un chiffon doux, et non avec des outils coupants.

L'entretien des menuiseries et ouvertures : les autres conseils du Réseau Arteba

Copyright © 2016 Menuiserie FOTI - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Mise à jour WSB - Mentions légales - Plan du site